Cluny – Grand National Mai 2010

Ecuries Jean Luc Mourier > ACTUALITES > Cluny – Grand National Mai 2010

Equitation. CSO de Cluny. Grand Prix Pro Elite (1,50m).

Lévêque, roi de Cluny

Thomas Lévêque et Mack Hoy ont été intouchables hier à Cluny. Photo Philippe Monperrus.

Le côte-d’orien Thomas Lévêque a remporté l’épreuve reine de Cluny, avec Mack Hoy, à l’issue d’un barrage où seulement trois couples étaient encore en lice.

On ne peut pas dire que le barrage ait beaucoup retardé le dénouement. Et pour cause. Ils n’étaient que trois sur quarante-six participants à s’élancer pour en découdre. Thomas Lévêque, Alain Bourdon, Jean-Luc Mourier. C’est le tiercé gagnant.

Pourquoi un tel écrémage ? Sans doute la combinaison de plusieurs facteurs. Une concurrence accrue avec les concours de La Baule et de Palaiseau qui ont sans doute privé Cluny de belles têtes d’affiche. Des conditions climatiques qui ont rendu le terrain très difficile à négocier à l’issue de quatre jours de compétition. Et puis un parcours très exigeant mais pas insurmontable pour autant.

La performance signée par Thomas Lévêque et Mack Hoy en est la plus belle preuve. Moins rapide que leurs deux concurrents lors de la première manche, ils ont démarré le barrage en trombe avec un sans-faute en 50.33. Et ce, malgré une glissade à mi-parcours qui a donné des frissons aux 2000 spectateurs. « Je suis très content de gagner sur un 8 ans qui débute à ce niveau se réjouit Thomas Lévêque. Il s’agit de son premier Grand Prix à 150. Et je l’engage dès la semaine prochaine à Béthune… Aujourd’hui, le parcours était très sélectif, avec une portion très technique et une demi-volte compliquée ».

François Giffon (5e) n’est pas passé loin 

Alain Bourdon et Kassandre Erger n’ont pas fauté non plus. Mais le couple breton s’est montré beaucoup moins rapide (55.02). Un chrono néanmoins suffisant pour arracher la deuxième place à Jean-Luc Mourier et Lavande d’Aix, coupables de deux fautes. « Mes chevaux et notamment Kassandre vont bien en ce moment déclare Alain Bourdon. Nous venons de loin mais je ne regrette rien car ce site en centre-ville est très sympa ».

Trois cavaliers peuvent toutefois se mordre les doigts. Xavier Ducotterd (8e sur Nelson de Perraz) et François Giffon (5e sur Korrigan d’Olen) qui ont connu la même mésaventure. A savoir un sans-faute… jusqu’au dernier oxer ! « C’est un peu de ma faute confie François Giffon. Le cheval allait bien et j’ai eu un petit excès de confiance sur le dernier obstacle ».

Quant à Jérôme Hurel et Ohm de Ponthual, le barrage leur a échappé pour une demi-seconde de dépassement de temps ! Rageant.

Michaël Rigollet

Publié le 17/05/2010

Des rhônalpins performants au meilleur niveau

Si le premier rendez-vous du Grand Régional Rhône-Alpes à Privas St Lager a capté l’essentiel des  cavaliers régionaux de CSO, ceux qui excellent le mieux dans cette discipline n’ont pas manqué de se distinguer sur les fronts du Grand National et  de l’international.

A La Baule pour l‘Officiel de FranceMichel Robert avec  un double sans faute de Kellemoi de Pépita est un des artisan de la victoire de l’équipe de France dans la Coupe des Nations. Sur ce même prestigieux terrain, Julien Gonin prend une superbe 6e place dans le très difficile Derby de la Baule avec Alascio le cheval confié par la famille Astier.

Plus près de nous,  Cluny accueillait une étape du Grand National à laquelle participait beaucoup de rhônalpins, et pas pour la figuration !  Au terme d’un  grand prix très difficile tracé par le normand Jean-Paul Lepetit avec parmi ses assesseurs Jean-Sébastien Brenier,  on trouve trois rhônalpins parmi les  huit premiers.

Xavier Ducotterd avec le produit de l’élevage haut savoyard de la famille Famel, Nelson de Perraz, termine à la 8e place pénalisé pour une faute sur le dernier obstacle. Arnaud Thomas qui dispute le Grand National sous les couleurs de l’écurie Antarès-ATC prend la 6e place avec une faute sur l’entrée du double après la rivière. Il remporte le trophée du meilleur Jeune Cavalier de ce Grand Prix. A Thomas

Mais la palme est pour Jean-Luc Mourier qui disputait ici son premier GP de Grand National.  Qualifié pour le barrage, il prend la 3e place avec Lavande d’Aix. Il est aussi sacré meilleur cavalier du concours avec également la victoire le matin  dans le GP à 1,40 avec Captain Jim , une  autre victoire sur 1,30 m et de nombreux classements.  Petit  flash back 2009 : ces deux cavaliers étaient tous deux sur le podium des Masters à Privas, comme quoi le championnat régional Rhône-Alpes est un bon tremplin !

JL Mourier Retrouvez les impressions d’Arnaud Thomas et Jean-Luc Mourier sur le site de Wan Video

0